Qu’est ce que l’inflammation ?

“L’inflammation est un mécanisme de défense indispensable à l’organisme pour lutter contre des agressions étrangères variées telles que des infections dues à des virus ou à des bactéries. C’est également un processus de réparation et de guérison après une plaie, une blessure” explique le Dr Catherine Serfaty-Lascronière, médecin nutritionniste, dans son livre Les secrets de l’alimentation anti-inflammatoire . Or, l’alimentation joue un rôle clé dans le processus anti-inflammatoire, ” Que ton aliment soit ton médicament” .

L’état inflammatoire de notre organisme peut être lié à des déséquilibres métaboliques tels que:

  • Le stress oxydatif: production excessive de radicaux libres, ( pollution, tabac, alcool, infections, excès de fer, afflux de toxines, intolérances alimentaires …)
  • déséquilibre acido-basique: survient que le pH de notre organisme est trop élevé ou bas par rapport à la normale ( autour de 7)
  • déséquilibre du microbiote
  • rapport oméga6/3 élevé: les oméga sont des acides gras essentiels et nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme. S’ils sont consommés en excès, comme les oméga 6 sont des Pro-inflammatoires. En revanche les oméga 3 eux sont Anti- inflammatoires. Il est donc important d’équilibrer les quantités grâce à de bonnes habitudes alimentaires.
  • excés de graisses et de sucre: plusieurs études ont montré que “l’excès de graisses et de sucres simples, ainsi que l’excès de céréales raffinées sont susceptibles de contribuer à l’état inflammatoire chronique ” Dr Jean Michel Lecerf.

 

Les Aliments Anti-Inflammatoires:

 

  • Les protéines Végétales: La réduction des protéines animales au profit des protéines végétales va permettre de réduire le stress oxydatif et l’inflammation. Le microbiote intestinal sera aussi amélioré grâce à l’apport en fibres. Les protéines végétales sont toutes fois moins assimilables par l’organisme, c’est pour cela qu’il faut les associer à des céréales au cours du repas. Semoule, Boulgour, Quinoa, Noix du Brésil,Noix, Riz sauvage, Avoine, Pois Chiche, Noix Cajou, Haricots Rouges, Pois cassés, Amandes, Noisettes, Lentilles, Graine de chanvre, graine de courge, Soja, Spiruline

 

  • Herbes et Epices: Pour lutter contre l’inflammation et maintenir l’équilibre acido-basique, réduisez le sel et privilégiez les herbes et épices. Optez pour le gingembre, le curcuma et le poivre pour leur effet anti-inflammatoire.

 

  • Aliments riches en Oméga 3 : Pour réduire l’inflammation et limiter la production de composés pro-inflammatoires, il faut consommer des oméga 3 et ne pas abuser des oméga 6. Poisson gras (saumon, hareng, anguille…) et poisson semi-gras (sardine, maquereau, truite saumonée…)Les oméga 3 peuvent aussi provenir de sources végétales comme l’huile de colza, de noix, ou de lin. Graines de Lin et de Chia.
  • Céréales complètes et Légumes Secs: L’excès de sucres simples et de céréales raffinées favoriserait l’inflammation. Il est donc préférable de consommer des céréales complètes et des légumes secs, riches en fibres.  Consommez des aliments semi complets ou complets, du pain au levain ou tradition, ainsi que les Légumineuses ( Lentilles..)

 

  • Fruits et Légumes: Les fruits et légumes sont riches en antioxydants et entretiennent le microbiote intestinal et l’équilibre acido-basique. Il est conseillé de consommer 2 à 3 portions de fruits par jour. Quant aux légumes, il est recommandé d’en consommer à chaque repas. Mention spéciale pour les Fruits rouges ( Cerises ++)  , agrumes, raison, poireau et poivron.

 

  • Produits laitiers non écrémés

 

  • Chocolat Noir 

 

 

 

 

 

 

 

de Lucie Novert Ostéopathe D.O Aix en Provence