Désir de grossesse avec l’Ostéopathie

désir grossesse

En ostéopathie on considère que l’organisme doit fonctionner comme une belle mécanique: il faut que chaque élément bouge librement que rien n’entrave la vascularisation des tissus et que les commandes nerveuses ne rencontrent aucun obstacle. C’est pourquoi l’ostéopathe s’attache à repérer les «  pertes de mobilités »: les blocages et les zones de tension.

L’ostéopathe ausculte tout particulièrement le bassin, le sacrum, le coccyx, les hanches, les viscéres, le bassin, la colonne vertébrale . il s’intéresse enfin au crâne, car il renferme des glandes endocrines qui sécrètent des hormones indispensables à la fertilité.

  • Pour booster la fertilité: il faut agir sur la vascularisation de l’utérus.
    L’ovulation, la fécondation et la nidation dépendent de facteurs sur lesquels l’ostéopathe peut intervenir, en agissant sur la vascularisation de l’utérus, et sur la mobilité des organes génitaux.
    Aussi sur le passage de l’information entre ces organes et les glandes endocrines ( hypophyses et hypothalamus) responsables de la production d’hormones sexuelles.
  • trois profils de femme sont particulèrement concernées:
    vous avez des règles douloureuses ( indépendamment d’un problème d’endométriose) ou des cycles très irréguliers.
    vous avez subi des chocs au niveau du bassin ou sur le crâne
    vous êtes en cours d’assistance médicale à la procréation ( PMA): l’ostéopathie permet de préparer l’organisme à recevoir l’embryon ;

lorsqu’un protocole AMP ( Aide Médicale à la Procréation) est en cours: stimulations simples, inséminations artificielles, FIV (Fécondation In Vitro): l’ostéopathie permet de lever les tensions existantes au niveau du petit bassin ( utérus, sacrum, coccyx, périnée), ce qui permet de mettre toutes les chances de votre côté pour qu’une grossesse se poursuive et arrive à terme.

Quand consulter?

– Juste avant la conception, ou bien à partir du 3e mois de grossesse: cela vise à mettre toutes les chances de votre côté pour que la grossesse se déroule au mieux d’un point de vue mécanique.
– le 6e mois de grossesse: pour vérifier que toutes les structures sont mobiles pour traiter les douleurs éventuelles et pour donner toutes les chances au bébé de se retourner ( vers le 7e mois)
– Fin de grossesse vers la fin du 8e mois : pour préparer le bassin à l’accouchement

Lors de la grossesse des phénomènes modifient la posture de la future maman: l’utérus qui grossit, le poids du bébé, l’imprégnation hormonale induisent beaucoup de changements auxquels le corps ne s’adapte pas toujours. L’ostéopathie sert à aider le corps à s’adapter à la grossesse et à donner toutes les chances à bébé de passer correctement la filière pelvienne lors de l’accouchement.

Le post partum ( après accouchement) :
une séance d’ostéopathie est conseillée suite à l’accouchement. En effet, la posture de la jeune mère s’est progressivement adaptée pendant plusieurs mois à la grossesse, et , d’un coup elle doit se réadapter à l’absence de bébé dans le ventre. C’est pour cela que chez certaines femmes les douleurs arrivent juste après l’accouchement.

 

de Lucie Novert Ostéopathe D.O Aix en Provence