Etant dans la période intensive des révisions, à l’approche des examens le STRESS se fait ressentir, en étude mais aussi au bureau ! Comment tenir le coup jusqu’aux vacances d’été ?

Tout d’abord qu’est ce que le stress et comment se manifeste -t-il sur notre corps?

le stress est à la fois un état émotionnel mais aussi une somatisation corporelle.( réaction des émotions sur le corps en symptôme)
le stress est une réaction physiologique naturelle, qui permet à notre organisme de mobiliser nos ressources nécessaires pour faire face aux changements.
db50acdb347e3ac338a4eaf8dd7aa169

l’apparition du stress se passe en trois phases:
– la phase d’alarme:
immédiatement après un choc, une vague d’hormone va déferler dans le coprs. c’est la fameuse ADRÉNALINE qui va accélérer l’ensemble des fonctions vitales ( rythme cardiaque augmenté, respiration pulmonaire accélérée, contractions musculaires…)

– la phase de résistance:
l’organisme va faire en sorte de lutter contre le stress engendré. Une deuxième hormone va envahir le corps: le CORTISOL
son rôle est essentiellement anti inflammatoire.reduce-stress– la phase d’épuisement: 

une quantité colossale d’énergie est dépensée chaque jour pour continuer à aller de l’avant, ce qui mène peu à peu à l’épuisement.
ainsi des modifications biologiques s’installent, prenant le dessus sur les principes d’économie d’énergie et de moindre effort de l’organisme:

– transpiration inhabituelle
– tension musculaire
– oppression thoracique : difficultés respiratoires avec une augmentation de la fréquence respiratoire
– troubles du sommeil
– trouble de l’humeur
– troubles digestifs: ballonements, constipation et/ ou diarrhée

Qu’est ce que l’ostéopathie peut faire pour moi quand je suis stressé ?

slide01Le travail de l’ostéopathe consiste essentiellement à réguler le système neuro-végétatif ( SNV). C’est en effet lui qui est en grande partie à l’origine des troubles qui surviennent suite à un choc.

Pour cela, le thérapeute va devoir travailler sur trois sphères:
– ostéopathie crânienne: action directe sur le SNV et en particuliers sur les fonctions parasympathiques ( gérant les états de calme et d’apaisement) à la base du crâne.
– ostéopathie viscérale: l’ostéopathie agira sur les conséquences du stress en corrigeant l’essentiel des troubles digestifs occasionnés
– ostéopathie structurelle myofasciale: traiter les tensions musculaires, tissulaires et les éventuels blocages articulaires engendrés par ces tensions tissulaires.

pause

Quelques conseils pratiques pour une meilleures gestion du stress et des émotions:

développer une hygiène de vie saine et préserver sa santé
prendre le temps nécessaire pour prendre soin de soi, apprendre à écouter son corps et ses signaux d’alerte, à respecter ses rythmes biologiques et ses besoins au niveau du sommeil, de l’alimentation et activité physique.

methode-neocoaching-entreprise-10-300x199
– le sommeil :
en qualité et en quantité pour récupérer. Durant le sommeil, l’organisme régule de nombreuses fonctions, récupère physiquement et mentalement, se régénère. Le sommeil exerce également un rôle de stimulation mentale ( mémoire, créativité ). Pour ceux qui ont des difficultés à trouver le sommeil, penser à manger des Amandes en collation vers 17h ( les amandes sont des précurseurs de  sérotonine, afin que l’organisme puisse sécréter de la mélanine et plonger ainsi le corps dans le rythme de nuit) 

– alimentation saine et équilibrée:
être à l’écoute de seiStock_000016314809Small-590x310-300x157s besoins et les satisfaire, identifier son état de satiété… limiter la consommation de stimulants et de toxiques: café, cigarettes, alcool, qui donnent le sentiment d’aider à gérer le stress mais sont de faux amis.

– activité physique:
aide à se sentir bien, permet de s’évader et relâcher la pression accumulée. Pour vaincre le stress il est important d’être physiquement en forme. pratiquer une activité physique au moins trois fois par semaine pendant une demi heure femme-respiration-yoga-big-10404445environ. Les toxines sont ainsi éliminées, les tensions musculaires se relâchent.

 

 

 

L’ostéopathie n’a pas la prétention de pouvoir tout traiter SEULE, de nombreuses approches complémentaires, sont donc envisageable pour aider le traitement en ostéopathie:

  • la sophrologie
  • l’hypnose
  • le yoga
  • les massages
  • les thérapies comportementales
  • les fleurs de Bach
  • la psychothérapie … etc

 

de Lucie Novert Ostéopathe D.O Aix en Provence