OSTÉOPATHIE ET LA GROSSESSE 

Baby Due Date

– Ostéopathie avant la grossesse:
il est idéal de faire une consultation d’ostéopathie pour préparer le corps de la future maman à l’arrivée du bébé, afin que l’organisme puisse s’adapter au mieux ,aux changements morphologiques qu’il va subir.
Si des douleurs sont déjà présentes, il est important de se faire traiter, afin d’éviter que ces douleurs augmentent pendant la grossesse.
En cas de difficulté de conception, d’infertilité fonctionnelle ou idiopathique ( dont on ne connait pas l’origine), l’ostéopathie peut être une solution à envisager.
une bonne mobilité du bassin ( articulaire, musculaire, ligamentaire) est primordiale pour une bonne fonction viscérale ( utérus, trompe, ovaires…) `
”  la structure gouverne la fonction ”   A.T. Still , principe fondateur de l’ostéopathie, qui explique que si la mécanique protectrice ( osseuse, musculaire, ligamentaire) ne fonctionne pas bien, les organes fonctionnels situés sous cette mécanique ne pourront fonctionner dans les meilleurs conditions, et ainsi présenter des troubles fonctionnels.grossesse

– Pendant la grossesse:
Lors de la grossesse, la femme enceinte va subir des modifications physiologiques et mécaniques. L’utérus grossit ce qui va entrainer des modifications sur les organes alentours, et sur la mécanique bassin et colonne vertébrale.
La croissance du bébé se faisant pendant les neuf mois, le ventre allant de plus en plus grossir, cela va tirer sur la colonne vertébrale notamment au niveau des lombaires. Cette courbure des lombaires, sera accentuée ( appelée lordose lombaire ), le bassin va suivre ces modifications en horizontalisant le sacrum( pièce médiane du bassin). Des tensions ligamentaires vont apparaître ainsi que musculaires. Ainsi la maman pourra souffrir de symptomatologie comme: lombalgie, sciatalgie ( douleur du nerf sciatique)… etc
L’utérus grossissant prenant de plus en plus de place dans la cavité abdominale, un refoulement de la masse intestinale va se mettre en place, entrainant des troubles digestifs ( constipations, douleurs abdominales…). Une compression de l’estomac sera donc en conséquence de ce refoulement de la masse intestinale, des symptômes comme acidité gastrique, reflux gastro oesophagien, brulure d’estomac, acidité …
Une sollicitation de la cage thoracique aura lieu, du fait de la position du bébé dans le ventre, ainsi des douleurs costales peuvent apparaitre.

Ces transformations peuvent entrainer des troubles fonctionnels ou augmenter l’intensité des troubles déjà présents avant la grossesse.

Il est aussi important de préparer le bassin de la maman à l’accouchement, afin qu’il y ait une bonne mobilité de chaque articulation, et aucune tension tissulaires afin de favoriser le passage du bébé par voie basse.
Par exemple: un coccyx, mal positionné peut gêner le passage de la tete du bébé, ou alors une symphyse pubienne fibrosée pourra créer une zone de contrainte sur le crâne du bébé ( le bébé pourra avoir des retentissements à la naissance)05-photo-grossesse-toulouse-

– Après l’accouchement :
Une consultation post natale doit être envisagée, pour rééquilibrer certaines structures perturbées lors de l’accouchement ( périnée, bassin, coccyx…)
Mieux vaut faire cette consultation avant la rééducation périnéale ou abdominale, afin que votre kinésithérapeute puisse travailler vos muscles sur un bassin libre et dénudé de tensions.

– nombre de séances d’ostéopathie conseillées:
Le nombre de séance est variable suivant chaque grossesse, tout dépend de la maman .

En règle général il est préconisé:
– une séance avant conception ou alors après le 3e mois de grossesse ( un travail sur la structure mécanique sera ici intéressant pour préparer le bassin , tout en bénéficiant de l’imprégnation hormonale sur les tissus.
– une séance vers le 6e mois de grossesse: pour vérifier que toutes les structures sont toujours mobiles ( suite a la première séance), pour traiter différents symptômes que la maman puissent rencontrer, et enlever toutes contraintes au bébé afin de lui faciliter son retournement lors du 7e mois.
– une séance en fin de grossesse vers le 8e mois, pour la préparation à l’accouchement.